[Textes] Nuit Insolite du 24 septembre 2022

Les Nuits d'HPF : un thème par heure, une nuit par mois, de l'écriture à volonté !

Modérateur : Équipe des Nuits d'HPF

Avatar de l’utilisateur
Bellatrix1992
Pilote du Magicobus
Messages : 1429
Inscription : 15 oct. 2019 - 17:16

Re: [Textes] Nuit Insolite du 24 septembre 2022

Message par Bellatrix1992 » 24 sept. 2022 - 23:56

Titre : Sur le chemin du château
Thème et heure (stylistique et/ou scénaristique) : 00H, les deux
Fandom : HP
Nombre de mots : 491
Personnages : OCs
Rating : -12 vulgarité
Blonde, brune, Blanche ou rouge,
J’aime la bière et le bon vin !
J’aime les femmes, même les putains !


Patrick savait qu’il avait largement bu plus que de raison. Mais comme il était en permission, cela ne le dérangeait guère et il commençait même à penser que cela ajoutait à son charme viril.
Après tout, on parlait bien d’un type qui adorait manger froides les rations militaires et qui considérait que « faire chauffer, c’est pour les faibles ». Mais au moins, ce soir, ils avaient échappé à la tambouille très aléatoire de Schwester Gretel, la nouvelle conceptrice de leurs repas.
Une catastrophe comme on en voyait rarement.

Mais rouges, noir ou blanc,
J’aime pas les haricots en flan !
J’aime pas la bouffe de Tatan !


A côté de lui, on rigolait, un peu grassement mais on rigolait tout de même sur ce sentier menant au château de Heidelberg. Notamment Thierry qui se frappait la cuisse depuis dix minutes, à chaque fois que Patrick sortait un couplet de sa composition.
Et dans l’état d’euphorie où il se trouvait, c’était presque comme si cela coulait de source. Rien ne lui plaisait plus que d’être avec ses camarades à partager ces précieux moments.

Difficile de croire qu’en fin d’après-midi, il avait du supprimer quatre inferis et achever un hippogriffe grièvement blessé. L’alcool le rendait plus léger, réduisait ses souvenirs les plus pénibles à une brume diffuse qu’il dissipait en riant et en chantant avec ses proches.
Et, pour l’heure, il était surtout préoccupé par le pari qu’il avait fait avec Thierry :

Aller pisser depuis le mur extérieur du château, avec la ville en guise de panorama. Après-tout, les luminaires éclairés fournissaient toujours un beau spectacle. Rien qu’à l’idée de jouer ce mauvais tour, il se sentait comme un adolescent rempli d’adrénaline.

Malgré ce qu’il affirmait, l’interdit avait toujours eu le don de l’attirer, et dans le privé il pouvait se révéler un véritable diablotin. Il ne l’ignorait pas.

Le beau château de Heildelberg,
Et son tonneaux remplis de bière…
Enfin de vin mais c’est pareil !


- Comment ça, c’est pareil ? S’offusqua Thierry qui marchait devant lui.

A quelques dizaines de mètres au dessus d’eux, des gloussements retentirent. Deux femmes de leur âge semblaient également avoir trouvé le moment propice pour une balade au château et les fous-rires que leur arrachait ses couplets, autant que leurs conversations surexcitées, lui avaient confirmé qu’il s’agissait bien de deux françaises comme eux.
L’une était brune, grande et mince avec un teint presque mat, l’autre avait des cheveux blonds décolorés et rendait presque une tête à la première. Mais toutes les deux étaient parfaitement séduisantes.

Blondes ou brunes…
J’aime les belles femmes.
Mais je n’aime pas la rousse,
En haut de la montagne.


- Personnellement, chuchota Thierry qui s’était porté à sa hauteur. J’ai une petite préférence pour la brune.

Cela tombait bien, pensa Patrick tout aussi éméché : lui préférait la blonde.
Image

Serpentoufle est dans la place!


Avatar de l’utilisateur
Amnesie
Titulaire des ASPIC
Messages : 283
Inscription : 17 avr. 2021 - 14:10

Re: [Textes] Nuit Insolite du 24 septembre 2022

Message par Amnesie » 25 sept. 2022 - 00:08

Titre : /
Thème et heure (stylistique et/ou scénaristique) : Minuit, scénaristique
Fandom : HP
Nombre de mots : 105
Personnages : Percy Weasley, Arthur Weasley
Rating : TP
Sostenía su taza de té en las manos. O quizás su taza, el calor de su taza le sostenía. No podía hablar ni beber; solamente sostener.

Que raro este nuevo mundo donde el té no se tomaba y el aire dolía. Que raro este sentimiento de derrota mientras el mundo celebraba.

Llorar, Percy quería llorar. Quería recostar su cabeza contra el pecho de su mama - pero ella apena sostenía. Ella temblaba de dolor. Y Percy sostenía su taza de té, sus lágrimas enfriando el líquido.
“Hijo…”
Arthur se sentó al lado de Percy con gestos lentos, penosos. Una sonrisa y un abrazo. Percy lloró.

Verrouillé

Revenir à « La Tour d'Astronomie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités