[Validations] Combat à mort - III

Pour les vieux sujets obsolètes mais qu'on peut vouloir relire un jour.
Avatar de l’utilisateur
Yoguany
Stagiaire chez W&W
Messages : 807
Inscription : 09 août 2010 - 21:18

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Yoguany » 04 mars 2014 - 08:39


Il serra les dents, soudain incertain.
Qui savait pour lui et le mage ? Qui savait pour les dix milles royaux d’or ? Qui savait pour l’objet qu’il conservait dans sa besace.
Un très mauvais pressentiment le traversa. Ce fut fugace mais suffisant pour le gelé de la tête aux pieds.
Et les paroles de la magicienne qui lui revenaient en tête…
« Vous allez mourir si vous allez là-bas. On va vous trahir et vous allez mourir. Mais vous le savez déjà… »
La ferme, sale fourbe, la ferme !
Dix mille royaux, quelques soient les risques, ça ne se refuse jamais.
Il continua son avancé sans cesser d’observer ceux qui l’entourent.
Il avait appris que ceux qui ont l’air le plus menaçant de prime abord n’étaient pas toujours ceux qu’il fallait craindre en premier. Malgré tout, deux groupes, deux grosses sources de problème selon lui, attirèrent son attention et ces deux là, il comptait bien les avoir à l’œil.
Le premier comptait huit hommes masqués massés dans un coin de l’auberge, près d’une fenêtre. Vêtus de pourpre, une lame courbe traditionnelle négligemment posé contre la table, aucun doute, c’était des Sig. Des adorateurs de la déesse Nay’Sig. Des combattants d’élites. Les rares à ne pas faire attention à leur affaire quand ils entraient dans un bouge mal famé. Leur réputation dépassait les frontières de Mir et tous savaient ce qui les attendait s’ils venaient à se frotter à eux. Ils faisaient même partie des rares que la guilde des voleurs épargnaient à chaque fois. Des rumeurs courraient sur eux, comme quoi leur confrérie ne serait que la façade qui cache les Abysses, l’effroyable guilde des assassins mais personne n’était assez fou pour aller vérifier.
286 mots ^^
>>>Les Sélections Flamboyantes<<<
Votez pour vos histoires favorites autour de l'Histoire !

Le Héron fête ses cinq ans !!!!

Et il n'attend plus que vous ![/center]

Avatar de l’utilisateur
Dunne
Libraire chez Fleury & Bott
Messages : 680
Inscription : 28 janv. 2011 - 18:12

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Dunne » 04 mars 2014 - 09:51

Mécaniquement, Lavande Brown fit tourner une mèche entre ses doigts avant de la coincer dans un chignon rapidement esquissé L’équilibre était incertain, la proportionnalité d’autant plus, mais elle avait l’habitude de dire qu’elle n’était plus à ça près. Elle inclina sa tête sur le côté et laissa ses yeux apparaitre derrière le mur qui la cachait. Elle la redressa vivement, croyant avoir été vue, et se colla si fort contre le mur de pierres qu’elle aurait presque pu se fondre dedans. Elle sentit son cœur battre plus vite et le rouge lui monter aux joues, il faut croire qu’elle n’était pas vraiment douée pour filler les gens. Cela semblait bien plus simple dans les films que son père regardait à la télé, ou peut-être était-ce juste George Weasley qui n’était pas décidé à se laisser faire.

Lavande frappa le mur avec ses mains comme pour s’en dégager et laissa un bout de tête dépasser dans la rue. Elle repéra la chevelure rousse caractéristique tournant à un coin et elle se précipita dans la foule pour la suivre. Elle regardait nerveusement autour d’elle pour se repérer, au cas où elle le perdrait totalement de vue, et dut se résoudre à l’idée qu’en fait, elle l’était déjà. Elle avait longtemps arpenté les quartiers moldus de Birmingham où elle avait grandi, mais à Londres, elle était toujours totalement perdue. Peu importe de quel côté du Chaudron Baveur elle se trouvait.
237 sur Word
« We're all stories in the end. Just make it a good one. »
— DW


Avatar de l’utilisateur
Xinou
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 457
Inscription : 29 déc. 2011 - 12:27

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Xinou » 04 mars 2014 - 09:58

Suite d'hier, 270 mots =) :


– Dégage Gru ! je m'écrie en repoussant le grand chien blanc qui revient aussitôt à l'assaut.

Excédée, je lance un coup de pied rageur dans la balle qu'il vient de poser à mes pieds. Ravi, Gru se lance à sa poursuite et me laisse enfin tranquille... Durant dix secondes tout au plus. Qu'à cela ne tienne, je ramasse la balle qu'il ne cesse de me rapporter et la lui relance de toutes mes forces. Ce qui a au moins le mérite de me défouler.

Gru me rapporte sa balle une énième fois en agitant la queue lorsqu'un pigeon s'écrase à mes pieds. Allons-bon, qu'est-ce que c'est que ça encore. Surpris, mon chien lâche sa balle et se précipite vers l'oiseau. Il le renifle quelques secondes avant de se mettre à lui donner de grands coups de langue.

– Gru, laisse ça tranquille, tu vas choper la Dragoncelle ! dis-je en l'attrapant par le collier.

Gru lève ses yeux bleus vers moi et je ricane. Il a des plumes de pigeon plein la gueule ! Mais alors que je le caresse derrière l'oreille, l'oiseau sautille vers moi et commence à me picorer la chaussure. Je m'apprête à le renvoyer d'où il vient à grand coups de pied lorsque je remarque enfin la lettre attachée à sa patte – et à présent dégoulinante de bave de Gru.

Dégoûtée, je me penche, ramasse le volatil et défait l'enveloppe du bout des doigts. Tandis que je déplie le parchemin qu'elle contient, je ne peux m'empêcher de me demander qui est l'imbécile qui a subitement décidé que les hiboux n'étaient plus à la mode.
Image

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3678
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par lalaulau38 » 04 mars 2014 - 10:15

233 mots envoyés par mail :D
"Il se fit un abondant silence alentour, et la majeure partie du reste du monde se mit à compter pour du beurre."

Ca fait du bien à tes oreilles

Avatar de l’utilisateur
Antasy
Membre de l'Ordre du Phénix
Messages : 576
Inscription : 23 avr. 2012 - 12:20

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Antasy » 04 mars 2014 - 11:15

J'ai un personnage qui a changé de prénom mais sinon : original, 290 mots.
Léo est à bout de nerfs. Camille, aussi. Ils se font face. Pour un peu, on dirait des dragons. Mais des dragons sexy. Ils me font un peu peur. Pas que pour la possible bataille entre eux. mais pour les mots qu'ils peuvent se dire. Les vérités qu'ils peuvent se balancer. Je les connais. ça peut faire faire mal. Ils peuvent s'anéantir avec les mots. Pas plus que Symian est capable de le faire. Sans blague. J'en ai fait l'amère expérience. Capable de prononcer les insultes comme on annonce un menu au restaurant. Et le plat du jour... J'ai pas envie qu'ils se remettent à se détester. ça leur arrive souvent. Ils se tolèrent. Ils se taquinent. Ils s'apprécient. Puis, ils se détestent. Dans ses périodes-là, c'est rude. Il faut faire la discussion à l'un. Et à l'autre. Et aux deux. Et attendre que la foudre passe. Oh et puis... ils peuvent se battre, Léo et Camille. ça leur fera les muscles. Il y a un risque qu'ils se cassent les poignets. Mais ça leur apprendra. Je ne sais même d'où vient la tension. Elle est là. La fatigue, je crois. La matinée qui s'est mal passée. Camille a encore eu un zéro. Il avait triché sur Léo. Léo a eu quinze. Le professeur n'a rien vu. Je ris jaune, par loyauté. Le mec pas fichu de copier correctement. En primaire, il avait copié sur moi en dictée. Le mot femme, écrit famme. Il avait eu un point en moins. Moi aussi. Peut-être de là que vient le traumatisme... Non, je blague. Ça vient de plus loin encore. Leurs sandwichs sont ignorés sur le banc. S'ils le mangent pas, je le ferai. J’ai faim. J’ai fini le mien. Mangerai plus tard.

Avatar de l’utilisateur
LilTangerine
Pilote du Magicobus
Messages : 1462
Inscription : 21 mai 2012 - 18:32

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par LilTangerine » 04 mars 2014 - 12:08

Harry était fichtrement de mauvaise humeur ce matin. En même temps, il n'y avait plus de Ricoré au petit dèj, et ça, c'était mal. En plus, le vieux schnock beurré l'avait harcelé d'avions en papier, lui demandant de le rejoindre dans son bureau ce soir. Et à chaque fois que Harry se retournait vers sa table, le vieux lui faisait des signes très suggestifs, comme baver dans sa barbe ou tremper sa biscotte dans son jus de carotte. Hermione les observait tour à tour en ricanant et cela commençait vraiment à lui donner des envies de meurtre.
Il caressa son pendentif dauphin dans sa poche, mais même la babiole magique ne parvint pas à le calmer.

C'était donc un cas d'extrême urgence. Il lui fallait aller voir le Grrraaand Manitou de la tour Nord, s'il ne voulait pas sauter à la gorge de Dumby ce soir. Harry soupira. Il n'aimait pas aller là-bas, mais cette fois, il n'avait vraiment pas le choix...

Alors qu'il s'apprêtait à partir, en n'oubliant pas de balancer un pichet de jus d'aubergine sur la table pour exprimer son mécontentement, son regard fut attiré par un étrange scintillement. Il ne venait pas de Ron, trop occupé à découper ses oeufs comme un steak de dindon royal, ni de Seamus, ni de Lavande, alors d'où diable... Oh. C'était donc ça, la nouvelle stratégie d'Hermione.
227 mots, fanfic (enfin!)
Image
"But I don't want comfort. I want poetry. I want danger. I want freedom. I want goodness. I want sin." - Aldous Huxley

Avatar de l’utilisateur
lilimordefaim
Stagiaire chez W&W
Messages : 904
Inscription : 11 janv. 2013 - 14:58

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par lilimordefaim » 04 mars 2014 - 12:56

297 mots toujours sur le couple Olivier Dubois/Katie Bell. Je vais peut-être réussir à arriver au bout de ce projet grâce à ce concours :D
Olivier n'arrête pas de se tordre les doigts, au point que ses camarades commencent à se demander si cette virée entre pote était une bonne idée. Il lance des regards en direction de la porte derrière le comptoir toutes les deux secondes. Son pied tambourine sur le sol à un rythme hallucinant. Il va la revoir, il en est certain. Katie Bell. Katie la courageuse poursuiveuse, Katie la maladroite, Katie et ses yeux brillants de persévérance. Katie et sa tête dans les nuages. Katie la fragile poupée de porcelaine. Katie. Katie. Katie...
La ferme !
Olivier hurle intérieurement à son cœur de se taire. Il en a assez de le sentir s'accélérer à mesure que les minutes passent, tout ceci n'a aucun sens. Katie est juste une ancienne camarade de Poudlard. Une fille paumée qu'il a aidé pendant la Guerre, et puis c'est tout. Elle n'a plus besoin d'aide, plus besoin de lui. Il l'a bien compris depuis le temps qu'elle l'a abandonné. Il a renoncé à elle le jour où elle a disparu. Il a décidé de jeter tous ses bons sentiments, ses désirs de protection et d'amitié aux oubliettes.
Olivier porte une main sur sa poitrine, un pincement à l'intérieur lui donne la nausée. Pourquoi son cœur s'obstine-t-il à fouiller dans la poubelle à passion ? Il sent les becs impitoyables d'une armée d'oiseaux lui picorer les entrailles. Si ça continu, il va finir par vomir. Cette angoisse est irrationnelle, car elle va sans doute faire semblant de ne pas le reconnaître, elle l'a sûrement déjà complètement oublié, pendant que lui s'affole. Il aurait voulu n'avoir qu'un cœur de pierre pour oublier le passé, mais tous un tas de sentiments contradictoires qu'il croyait avoir enterré à jamais lui reviennent en pleine face.

Ariessa
Cracmol
Messages : 13
Inscription : 20 févr. 2014 - 19:37

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ariessa » 04 mars 2014 - 14:14

Et voilà, la suite :
A peine Cédric avait-il atterri dans la cheminée du manoir Derwent, qu’un poids dans son dos le projeta sur le sol.
Un instant assommé, il reprit ses esprits lorsque le poids tombé son dos entreprit de se dégager et de lui tendre une main. Au bout de la main tendue, un jeune homme maigrelet remettait ses lunettes en s’excusant :

« Désolé, tu es blessé ? »

Cédric envisagea un instant d’insulter l’ahuri qui ne savait pas reconnaître une cheminée qui est occupée, avant de réaliser qu’il s’agissait peut-être d’un futur collègue. Ou plutôt d’un concurrent, vu son âge. Ce grand dadais ne devait pas faire un concurrent très farouche.

« Ca va, ronchonna Cédric en se relevant. »

Le bruit d’une porte qui s’ouvrait détourna leur attention. Une dame d’âge mûr s’avançait vers eux.

« 13 heures et 15 secondes, je vois que vous êtes à l’heure. Messieurs ?
- Cédric Carmichael,
- Owen McCord, Madame, se présenta l’autre en souriant.
- Ah ! s’exclama-t-elle ! Giacomo Vivaccini m’a dit, c’est toi qui va faire la thèse sur le Mimbulus ! Profites bien de son contact, c’est un véritable érudit. Rappelle-moi ton sujet ?
- Ce serait sur les réactions combinées d’une gamme de dilutions de certaines variétés d’Empestine avec des essences de lavande des elfes, et ses applications dans la parfumerie magique. Mais ce n’est pas encore finalisé avec le laboratoire, Madame...
- Laura Madley, maître des potions et responsable de la sous-unité des plantes d’usage courant. Soyez le bienvenu ici. »

Elle se tourna vers Cédric et son sourire laissa place à une moue indéchiffrable.

« Monsieur Carmichael, suivez-moi. »
273 mots

Avatar de l’utilisateur
LaPlumesenvole
Elève de troisième année
Messages : 61
Inscription : 19 oct. 2013 - 21:23

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par LaPlumesenvole » 04 mars 2014 - 15:22

Les voitures l’évitent de justesse.

Dieu que c’est enivrant, cette sensation de liberté, c’est grisant. Elle se tient au milieu d’une route, est aveuglée par les phares des voitures, sent l’air froid sur ses bras, le goût de l’alcool contre son palet et n’a pas autant rit depuis longtemps.

Puis, enfin, la jeune femme atteint l’autre trottoir. Et là, d’un coup, toute joie semble la quitter. Elle se rend compte que sa précieuse bouteille est vide, elle la jette violement sur le sol.

Ça explose en plein de petits éclats, il y en a même qui se sont enfoncés dans ses jambes. Parait-il que l’alcool rend insensible, c’est sûrement pour ça qu’elle ne sent pas les bris de verre dans sa chair. C’est sûrement pour ça qu’elle ne sent pas les bris de verre à l’intérieur.

Elle s’approche d’une vitrine crasseuse, colle son visage contre et tente de voir au travers. Elle aperçoit un comptoir, une salle pleine mais une sorte de brume l’empêche de bien tout distinguer.

Elle s’approche de la porte, l’ouvre et pénètre dans l’établissement.

Une fumée âcre attaque ses yeux et s’engouffre dans ses narines, des effluves de cigarettes et d’alcool l’envahissent.

De la musique retentit, les basses font vibrer les corps et trembler les verres ; du moins, en a-t-elle l’impression.
216 mots :!: :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
ExtraaTerrestre
Voyageuse des Étoiles
Messages : 2189
Inscription : 22 juin 2013 - 17:01

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par ExtraaTerrestre » 04 mars 2014 - 15:35

J'ai fait 316 mots :)
Tout est noir. Ça fait peur, ça donne des frissons dans le dos, dans la nuque. Le froid ouvre la porte de la cabane de pêche et vient mordre les pieds de la petite fille. Elle donne des coups de pieds sur le sol, contre l’ombre qui mangeait le parquet moisi. Des craquements, partout. Et son souffle haletant qui recrache des nuages de buée dans l’air froid. Elle tremble. Elle tremble de peur, de froid.

Une main crochue referme la porte doucement et le froid s’en va. Elle sait qu’il est là, elle sait qu’il la protège. Ce n’est pas logique. Le monstre, c’est lui, c’est lui qui va la manger, c’est lui qui va la tuer. Alors pourquoi la gardait-il dans cette cabane depuis si longtemps ? Il laisse la porte fermée, il la laisse seule, dans le noir. Et elle a peur. La petite fille frissonne, elle claque des dents. L’ombre sur le parquet a disparu. Maintenant, il fait moins froid mais plus sombre. Tout est noir et la petite fille a plus peur encore. Est-ce qu’il est là, tapi dans l’ombre, à l’observer sans manquer une respiration, un battement de cil qu’elle ferait ? Cette idée terrorise la petite fille. Elle ramène ses jambes contre elle et se tasse un peu plus contre le mur. Si tout pouvait disparaître, si la bête, dehors, pouvait arrêter de gratter ses ongles contre les planches des murs, elle se sentirait mieux. Mais elle garde les yeux ouverts et l’imagine tourner autour de la petite cabane en ricanant méchamment. « Je vais te manger, » semble-t-elle chantonner.

La petite fille sanglote et serre encore plus fort ses jambes contre sa poitrine. La tête sur les genoux, elle ferme les yeux. Et alors qu’elle s’endort, elle oublie, elle attend que le jour se lève, que la bête disparaisse. Elle attend que les mains crochues reviennent une dernière fois.
Image Image
failunfailunmefailun

Avatar de l’utilisateur
Saam
Pilote du Magicobus
Messages : 1382
Inscription : 25 août 2011 - 20:31

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Saam » 04 mars 2014 - 15:51

Jill arriva au dépôt avec quinze minutes d'avance. Comme l'avait prédit Théo, Sylvain l'avait laissée prendre un jour de congé sans faire d'histoire. Après tout, sa prochaine mission était pour dans trois jours et elle avait quasiement achevé la préparation. Elle salua un technicien penché sur le moteur d'un aérodrône et continua jusqu'à la porte seize, là où le départ de l'équipe de scientifiques était prévue.

Le dépôt était presque désert à l'exception de quelques mécaniciens. La Résistance avait depuis quelques temps, fais l'acquisitions d'un grand nombre d'aérodrônes et de motocycles, ce qui avait considérablemetn changé la vie au camp. Il y avait une vingtaine d'engin garé au dépôt. Certains étaient abimés et avaient demandé de grosses réparation. Heureusement, les mécaniciens avaient une tonne de pièces détachées qu'ils récupéraient ça et là sur les appareils trop endomagés ou lors d'accident.

« Salut Jill ! » lança une voix derrière elle.

Elle sursauta et poussa un hoquet de surprise.

« Excuse-moi, j'aurais mieux fait de prévenir. » fit un heune homme en apparaissant devant-elle.

Elle poussa un soupir de soulagement en reconnaissant un ami de longue dâte. Bronx venait de la même ville qu'elle, quelque part à la frontière de la Zone deux. Ils avaient migrés avec le même pélerinage quand ils étaient enfant et s'étaient retrouvés quelques années auparavant dans le programme d'entrainement des recrues. Elle avait été assignée à la préparation des missions tandis que lui étaient entré dans l'équipe médicale d'urgence, son rêve.

« Bronx ! Tu m'as fait peur ! Qu'est-ce que tu fais là ? »
« J'attends le retour d'une équipe de soldat. Apparement un d'entre eux s'est fait mordre par un serpent. »

Il désigna sa lourde malette du menton et Jill détourna les yeux en voyant les différentes aiguilles et bistouris.
298 mots d'original :)

Avatar de l’utilisateur
LaLouisaBlack
Lady Fraser
Messages : 4082
Inscription : 05 sept. 2008 - 20:26

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par LaLouisaBlack » 04 mars 2014 - 16:31

Helena courrait. Elle courrait, désespérément, le plus vite possible, comme si elle pouvait fuir, fuir ses pensées, fuir les nouvelles, fuir la nouvelle. Les larmes dévalaient ses joues, et elle ne cherchait même plus à chasser ces larmes qui embuaient ses yeux et qui l’empêchaient de voir où elle allait. Elle ne reconnaissait plus les couloirs par lesquels elle passait, mais cela importait peu. Elle voulait juste fuir et retourner se cacher, retrouver son lit douillet et faire comme si tout cela n’était pas arrivé.
A un moment, elle trouva à un moment une salle vide dans un couloir désert où personne ne passait jamais. La porte claqua derrière elle. La pièce sentait la poussière et le renfermé. Un nouveau sanglot, lourd, violent, monta dans sa gorge, et ses jambes finirent par la lâcher. Elle s'écroula sur le sol, et se recroquevilla contre le mur, la tête coincée entre ses jambes. Elle ne cherchait même plus à calmer ses sanglots. Elle pleurait à chaudes larmes, priant Merlin ou quiconque qui voulait bien écouter ses prières de réparer tout cela. Ce n'était pas possible. Cela ne se pouvait pas. Sa mère...
Elle avait toujours eu peur que ce moment arrive, depuis le début de la guerre.

205 mots selon Word :)
Image

Avatar de l’utilisateur
Crystallina
Cat Woman
Messages : 5151
Inscription : 09 mars 2013 - 11:57

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Crystallina » 04 mars 2014 - 19:58

La suite d'hier. 225 mots, selon OpenOffice

« Malfoy ne m'a pas cru quand je lui ai dit que nous nous sommes vus vendredi soir », expliqua le Serdaigle à l'adresse de Harry tout en jetant en regard en coin au Serpentard.

Draco eut un mouvement de recul et son dos heurta le mur du couloir alors que son compagnon se contentait de foudroyer Boot des yeux sans chercher à le contredire. Il disait donc vrai ?!

Harry, qui avait aperçu le mouvement soudain de Draco, tourna brusquement la tête vers le veela et son expression changea immédiatement lorsqu'il vit la crainte et la douleur se refléter sur le visage du Serpentard.

« Qu'est-ce que tu lui as dit exactement ? cria-t-il à Boot en l'empoignant par le col de son pull et en le rapprochant de lui.

- Je... », balbutia difficilement le Serdaigle, à présent effrayé en sentant la colère qui émanait du Gryffondor.

Si ce dernier avait pu lancer un sortilège avec ses yeux, Terry était pratiquement sûr qu'il se trouverait en piteux état à l'heure actuelle.

« Réponds ! ordonna Harry dont la patience commençait à être mise à rude épreuve. Boot avait raconté quelque chose qui avait manifestement blessé Draco et cela était tout bonnement inacceptable.

- Je... Je lui ai dit qu'on... qu'on avait couché ensemble... toi et moi..., bredouilla Terry.

- Quoi ?! s'exclama Harry.
Image

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 8901
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Norya » 04 mars 2014 - 21:37

Ouh, je profite d'une trouée dans les bugs pour mettre ma participation^^

267 mots sur Word
- C’est bon, tu as gagné, arrête le massacre !
- Plaît-il ? demanda Loki sur un ton faussement innocent.
- C’est bon, tu as gagné ! répéta Tony. Oui, je me suis royalement planté avec cette histoire de matraque.
- Et ?
- Et rien du tout de plus.
- Oh très bien. Si tu le prends comme ça…se désola Loki en reprenant son tour du salon.
Il s’arrêta devant l’immense baie vitrée surplombant New-York et fit mine de contempler la ville un instant avant de lever son bras. Une légère fissure commença à apparaître sur l’épais verre et Loki s’interrompit pour se tourner vers Tony. Celui restait toujours immobile, les bras croisés, à le défier du regard.
- Très bien, très bien, murmura l’Asgardien avant de reprendre son sortilège.

Tony n’y tint plus. Ce fichu créateur de chaos allait tout faire sauter, juste pour s’amuser. Autant remballer sa fierté, pour une fois. Mais ça serait la dernière.
- C’est bon, tu as gagné, je me suis planté et les armes terriennes sont pathétiques !
- Oooooh ! Voilà qui est intéressant ! Enfin tu deviens raisonnable. Tu as vu ce que j’ai fait ? Tu ne pouvais décemment pas continuer à prétendre que ce qui vient de ton monde n’est pas fragile. Je suis très fier de toi ! reprit Loki en lui tapotant à nouveau la joue.
Tony se crispa légèrement. Il allait être temps que son ennemi favori cesse cette nouvelle manie. Même s’il était son favori. Après tout, il lui restait encore une once de fierté, bien cachée certes, mais toujours là…
Image

Avatar de l’utilisateur
Ocee
Sauveur du Monde sorcier
Messages : 6392
Inscription : 15 juil. 2010 - 01:14

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ocee » 04 mars 2014 - 21:41

Pas le temps de relire, je balance les 229 mots que je viens d'écrire en 20 mn avant de filer XD
Ses yeux s’écarquillèrent à mesure que les souvenirs affluaient. Interdite, elle s’éloigna malgré elle de lui tout en portant une main à ses lèvres. Il lui avait donc dit la vérité ? Mais… comment était-ce possible ? Tout cela lui semblait tellement irréel et… pourtant… au fond d’elle…

Elle planta son regard dans le sien à la recherche de réponses et l’air sérieux qu’elle découvrit sur son visage d’ordinaire plaisantin – elle s’en souvenait à présent – lui confirma que tout cela n’était pas un tour de son esprit.

- Je sais que c’est difficile à croire mais tout ce qui te revient, tous ces moments passés à Storybrook ou à Neverland… tout ça s’est bel et bien passé et…

- Mais… Henry ? demanda-t-elle d’une voix étranglée alors que les souvenirs de son accouchement se bousculaient dans sa mémoire.

Complètement chamboulée, Emma commença à se prendre la tête à deux mains pour essayer de calmer le flot d’images qui s’imposaient à elle.

- Non… non, c’est impossible !

- Emma… Emma, Amour ! Regarde-moi ! lui ordonna Hook en lui agrippant avec douceur ses mains pour tâcher de la garder avec lui. Je sais que ça doit te paraître fou, mais je sais aussi que tu es forte, Emma ! Ça va aller, tu verras, tout rentrera dans l’ordre, je te le promets. Mais en attendant, s’il te plaît, écoute-moi…

Avatar de l’utilisateur
kisilin
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 467
Inscription : 20 juin 2009 - 03:50

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par kisilin » 04 mars 2014 - 22:14

Le Serpentard était content de lui. Ils avait choisi les runes lors de sa troisième année. Choix judicieux qui lui sauvait maintenant les fesses. trouver dans quel ordre les appliqués était positionné s’était révéler plutôt facile. Les ruines formaient un ensemble logique. L’ordre était souvent la même. C’était quelque chose de prévisible. Un simple livre disponible à la bibliothèque et le tour était joué.

Il ne lui restait que quelque runes à assemblé. Il pris l’un des morceau posé à même le sol. Le plaça contre le meuble, posa sa baguette tout près et murmura la formule. L’appliqué pris une légère teinte verte se fondit contre l’amoire. On ne pouvait plus deviné qu’elle n’y était pas un instant auparavant. Il fit de même avec les morceaux qui restait.

Quelques heures plus tard, Drago admira son travail terminé. Des mois d’efforts récompensé. Son père allait être fière. Il venait d’accomplir un exploit. Il était certain que même cette pimbêche de Granger n’y serait pas arriver. Quoi que c’était indigne de lui de se comparer à une sang-bourg, le jeune homme ne pouvait pas s’en empêcher. Il faut dire qu’à sa plus grande honte, la sorcière était meilleur que lui dans chaque cours.

Il ouvrit soigneusement la porte de l’antiquité. Tout semblait en ordre. Il retourna au sac qu’il avait apporté. En ressortit, une sourit dans un bocal. Il avait prévu de faire le teste ce soir.

Il déposa la sourit dans l’armoire referma la porte.

- Harmonia Nectere Passus, fit-il.

Il réouvrit la porte. La souris était toujours là. Il sentit la chaleur lui monter au visage. De l’eau mença de se déverser de ses yeux. Il voulut exploser. Crier, sauter, faire exploser les choses autour de lui. Sa baguette le démangea. Il la leva, sa main trembla légèrement et il pointa droit devant lui.

Le sort manqua l’armoire de quelques centimètres. Drago respira profondément et rangea sa baguette. Ce n’était pas le temps de tous détruire. Il examina l’objet de plus rien. Tout semblait à sa place.
337 mots crossover du premier jour!

Avatar de l’utilisateur
Uzy
Reporter à la Gazette du Sorcier
Messages : 1569
Inscription : 03 sept. 2011 - 15:58

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Uzy » 04 mars 2014 - 22:16

Les bugs du forum ont du bon, ils me font continuer à écrire pendant que j'essaie de poster mes 200 mots :mrgreen:
Ce qui m'en fait 403 pour aujourd'hui, autant dire énormément comparé à ces derniers temps x)
-Eh ! Tout doux…
-Les foulards, là… le jaune, il est beau, non ?
-Il est superbe… j’imagine !
Elle le regarde de plus près, lui aussi se penche pour essayer d’apercevoir ce qui le rend si digne d’attention. C’est plutôt le prix écrit sur une plaque juste devant qui attire son attention : 124 euros pour un morceau de tissus… c’est cher, non ? Il pense tout haut :
-Je n’ose pas imaginer le prix de ta robe de mariée.
Flore se redresse d’un coup. Adam s’empresse d’ajouter :
-Plus tard, hein ! Plus tard…
Elle le regarde un instant, sans sourire, sans rien du tout. D’un coup, elle est devenue vide. Adam s’inquiète.
-Enfin, heu, quand tu veux… si tu veux…
Elle ne réagit pas. Il se demande si elle est coincée, ou pétrifiée, ou déchargée, ou tout simplement mortifiée. Il commence à imaginer plein de choses, et si elle ne bougeait plus jamais, et si elle se mettait à bouger mais partait en courant, et si elle l’embrassait en disant « marions-nous ici sur ce trottoir devant ce foulard à 124 euros » ? Il ne sait pas quelle réaction il préférerait. Oh, aucune, tout simplement. Il veut se marier avec elle, c’est certain, pas dans dix ans mais pas demain non plus. Il pense qu’elle est the one, rêve d’une grande fête pour célébrer leur union une fois que tout le monde sera revenu (il aimerait la voir avancer devant lui au bras de son père, dans une robe en bustier blanche avec de la dentelle et des fleurs dans ses cheveux). Mais pour l’instant, il aimerait garder ça pour lui. Il n’aurait jamais dû parler de ça, la remarque sur la robe de mariée était destinée à lui tout seul, pourquoi diable sa voix a-t-elle été s’en mêler ?
Lorsque Flore se remet à bouger, au bout d’un temps très court qui a semblé très long, c’est pour poser ses deux mains gantées sur les joues d’Adam. Ça le chatouille un peu, il aime bien cette douce chaleur qu’elles procurent en même pas deux secondes. Elle se rapproche de lui et dit :
-Chuut…
Puis elle sourit, elle enlève ses mains (froid !) et se détourne. Le foulard est oublié, la prochaine vitrine l’attend.
Adam regarde ses pieds en se demandant ce que « chuut » veut dire (ça a tellement de significations possibles tout à coup !)

loloche35

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par loloche35 » 04 mars 2014 - 22:17

—Tu es rancunière pour des choses sans importance ! Tu caches ta baguette sous ton oreiller juste avant de t'endormir, je t’ai vu des dizaines fois le faire car tu es toujours sur tes gardes. Tu as cette expression sur ton visage quand tu souris et celle là quand tu es vexée.

Il l’imita brièvement et elle sourit presque.

—Tu trouves toujours les meilleurs insultes même au pire moment. Tu es bornée et aussi entêtée que moi, et ce n’est pas peu dire. Tu es nulle en Quidditch et assez forte en potions. Tu es capricieuse, impatiente et tu aimes critiquer tous tes amis. Tu hurles sur tout ce qui bouge quand tu es en colère, mais même si tu es survoltée la plupart du temps c’est pour te donner de grands airs, car dans le fond tu es très sensible et tu prends tout à cœur. Quand tu dors, tu as l’air si paisible qu’on dirait une autre personne. Tu es beaucoup plus courageuse que tu ne le penses, tu peux me croire car pour supporter autant de Serpentard en même temps, je ne vois pas d’autre explication.

A cette remarque, il parvint à la faire sourire. Le ton de Harry devint plus doux au fur à mesure de ses paroles.

—Tu es quelqu’un d’exceptionnel, je te trouve magnifique. Dans tes yeux je ne vois que de la douceur et dans tes gestes que de la tendresse.

Il devenait presque ridicule avec ce genre de mots, il le savait très bien, mais il ne pouvait s’empêcher de les prononcer.

—Tu me laisserais dire tout un tas d’âneries pendant des heures sur toi et je sais que tu serais capable de ne pas me répondre juste pour m’énerver…
Un gros paquet de mots (288 en fait selon Word) que je viens d'écrire et que je vais devoir beaucoup remanier mais bon...

Avatar de l’utilisateur
Norya
Chasse le Robert sauvage
Messages : 8901
Inscription : 11 juil. 2011 - 12:36

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Norya » 04 mars 2014 - 23:26


JOUR 4 - Du mardi 4 mars, 22h00, au mercredi 5 mars, 21h59.


Défi : Un gage doit être donné par un personnage à un autre.
Pensez à mettre en valeur le défi dans vos 200 mots (couleur, souligné....)

Participants
♦ Kathleen
♦ Ellie
♦ XAcanthaX
♦ LaLouisaBlack
♦ HermioneRonHarry
♦ kisilin
♦ loloche35
♦ Mikoshiba
♦ Yoguany
♦ Uzy
♦ LilTangerine
♦ Vegeta
♦ Saam
♦ Norya
♦ Ocee
♦ Xinou
♦ Lilimordefaim
♦ LaPlumesenvole
♦ Crystallina
♦ lalaulau38
♦ Dunne
♦ Keiko-Kim
♦ Laura1406
♦ Ariessa
♦ Antasy
♦ ExtraaTerrestre
♦ dedellia

Eliminés
♦ Leeloo Lovegood (J1)
♦ FelisMagica (J2)
Dernière modification par Norya le 05 mars 2014 - 23:26, modifié 1 fois.
Image

Avatar de l’utilisateur
lalaulau38
Langue-de-plomb
Messages : 3678
Inscription : 30 mai 2013 - 18:01

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par lalaulau38 » 05 mars 2014 - 00:02

248 mots
- Perdu !
Je repose mon verre et contemple avec déception le fond de vodka que je n’ai pas réussi à finir. Il me regarde avec son air vicieux, limite dément. Certainement que les culs-secs qu’il vient de s’enfiler n’y sont pas étrangers mais j’ai moi aussi bien accumulé les verres et je soutiens son regard sans broncher.
- Ton gage… commence t-il en se rapprochant de moi. La blonde, juste derrière, vas l’inviter à finir la soirée avec nous.
Ce n’est pas la première fois qu’il me fait le coup mais il n’était jamais totalement sérieux jusqu’à maintenant. Là, le son de sa voix est sans appel. J’observe discrètement la fille et me retourne vers Alex.
- Tu rigoles ?! lui demandé-je.
- Pas cette fois, me répond-il en me regardant droit dans les yeux.
Il reste silencieux un moment puis se met à rigoler tout seul.
- T’oseras pas.
Je le toise puis me lève d’un bon. Je m’avance vers la blonde qui est en pleine discussion avec deux femmes. Plus je m’approche et plus mon cœur bât la chamade. Je pourrais refuser, je pourrais même choisir de me barrer de ce pub, de rentrer chez lui et de prendre mes affaires. Mais pour aller où ?
Je suis consciente que cette histoire me détruit à petit feu mais je n’ai pas la force de partir. Est-ce qu’il m’aime vraiment ? Je n’en sais rien mais bizarrement je m’en fous. Il est là, c’est le principal.
"Il se fit un abondant silence alentour, et la majeure partie du reste du monde se mit à compter pour du beurre."

Ca fait du bien à tes oreilles

Avatar de l’utilisateur
Ellie
Arc-en-ciel Ambulant
Messages : 12956
Inscription : 14 janv. 2007 - 01:10

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Ellie » 05 mars 2014 - 00:40

301 dans le même univers que l'original d'hier, mais beaucoup plus loin dans l'histoire. Il y a juste rien d'autre que j'écris en ce moment dans lequel je pouvais mettre un gage.
La petite dizaine d’invités était assis au sol dans le salon, en cercle. On aurait presque pu croire qu’il s’agissait d’un groupe d’élèves d’école primaire en pleine partie de Vérité-conséquence dans la cour d’école, si ce n’était des bouteilles d’alcool posées devant chacun des joueurs. Philippe supposait d’ailleurs que l’une d’elles, une fois vide, finirait avant bien longtemps au centre du groupe, quand le jeu enfantin évoluerait en un autre jeu, plus adolescent celui-là.

Le fêté était assis à sa droite, et Philippe sentait souvent le genou de son voisin frôler le sien. Quelque chose en lui lui disait que cette proximité devrait le gêner, qu’il devrait changer subtilement de position pour rompre tout contact avec Guillaume. Mais quelque chose d’autre appréciait l’électricité qu’il sentait parfois entre eux, les petits coups d’œil qu’ils se lançaient de temps en temps. L’alcool, peut-être.

C’était au tour de François d’interroger Geneviève. La jeune femme choisit conséquence, et les lèvres du garçon s’étirèrent en un sourire machiavélique.

— Va flasher les gens dans la rue par la fenêtre.

Sous les sifflements des autres invités, Geneviève leva les yeux au ciel, but une longue gorgée de sa bière, puis se leva et traversa le salon d’un pas élégant. Postée devant la fenêtre fermée, dos au salon, elle agrippa le bas de son t-shirt et, après avoir lancé par-dessus son épaule un regard aguicheur à François, commença à le lever.

Philippe se tourna vers Guillaume, qui le regardait avec un sourire mi-amusé, mi-désespéré. Le joueur de hockey lui rendit son sourire en haussant les épaules. Quand il rompit le contact visuel avec son voisin, Geneviève était en train de se rasseoir, son chandail de nouveau bien à sa place.

Trop tard, Philippe se fit la réflexion qu’il aurait pu voir quelque chose dans le reflet de la fenêtre.
Image
sakura284

Avatar de l’utilisateur
Laura
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2194
Inscription : 10 mars 2012 - 16:55

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Laura » 05 mars 2014 - 00:41

Toujours du HP, le défi m'a inspirée :D 505 mots selon Word.
Bill et Charlie s’amusaient à se courir après dans le jardin du Terrier. Les deux jeunes garçons riaient aux éclats lorsqu’ils finirent par tomber dans les herbes hautes et se roulèrent par terre en se mettant de la terre partout sur leurs vêtements fraîchement lavés.

« Les garçons, jouez à un jeu plus calme s’il vous plait ! cria Mrs Weasley depuis la cuisine. »

Les frères se regardèrent d’un air complice et coururent jusqu’à l’arbre en haut duquel leur père leur avait construit une cabane. Rien que pour eux. Le rêve absolu pour des gamins. Bill aida Charlie à grimper et une fois à l’abri dans leur cachette de fortune, ils se mirent à chercher un nouveau jeu.

« On fait la barbichette ? »

Devant l’air un peu réticent de son frère, Charlie fit la moue en le suppliant.

« S’il te plait ! Juste une fois !
– Bon, d’accord mais donner une tapette, c’est pas marrant.
– Bah quoi, alors ?
– Celui qui rit en premier, il doit faire un gage, répondit Bill en souriant.
– C’est moi qui donne le gage, c’est moi, moi, moi ! répliqua Charlie en sautillant de joie.
– Mais non, c’est celui rit en premier, roh t’as pas compris. Allez, viens, on joue. »

La célèbre chanson résonna dans la cabane et les enfants criaient à tue-tête les paroles en se tenant le menton « Je te tiens, tu me tiens par la barbichette ! Le premier qui rira aura une tapette ! »

Charlie mit sa main devant sa bouche pour ne pas rire mais un sourire se formait inévitablement sur son visage. Bill se contenait pour ne pas éclater de rire devant la tête toute rouge de son petit frère. Mais il gardait son sérieux et pensait à ce que dirait sa mère quand elle verrait ses vêtements complètement sales. Mauvaise idée.

Soudain, Charlie laissa échapper un petit rire et fit les yeux ronds, comme s’il ne s’y attendait pas.

« Perdu ! s’écria Bill. A moi de te donner le gage !
– Mais c’est pas juste euh ! J’ai pas fait exprès, d’abord !
– Promis, ça sera pas dur ! Alors tu dois… Faire le tour du jardin à cloche-pied ! »

Le visage de son frère se décomposa et des larmes lui embuèrent les yeux. Il croisa les bras, fronça les sourcils et tourna le dos à son frère. Il ne ferait pas le gage, nah.

« Pourquoi tu boudes ?
– C’est ton gage, l’est trop difficile ! Le jardin est trop grand, j’y arriverai pas ! C’est pas juste euh. »

Après lui avoir assuré que ce ne serait pas si dur que ça, tous deux descendirent en vitesse de la cabane mais Charlie se plaignait toujours. Le petit garçon était certain que son grand frère se moquerait de lui s’il n’arrivait pas à faire son gage jusqu’au bout. Il commença alors son long périple sur une jambe, perdant parfois l’équilibre et Bill ne se retenait pas de rire cette fois lorsqu’il le rejoignit.
Image
It always seems impossible until it's done.

Avatar de l’utilisateur
HermioneRonHarry
Animagus non déclaré
Messages : 327
Inscription : 18 oct. 2009 - 22:44

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par HermioneRonHarry » 05 mars 2014 - 00:50

-Embrasse-moi.
-Je t'ai déjà dit non, tu es bouché ou quoi ?

Imogen me fixe de son air exaspéré, pour m'inciter à la laisser tranquille. Mais comment s'en passer ? C'est tellement drôle de la voir s'énerver pou un rien.

-C'est à toi de voir, tu peux décider de m'embrasser, de choisir un autre supplice, ou alors de baisser les bras. Mais dans ce cas-là, tu sais ce qu'il adviendra de ton petit secret.
-Et toi dans tout ça ? Tu as conscience que mon "petit secret", comme tu aimes tant l'appeler, est aussi le tien ?
-Oui, mais ça ne fera que renforcer ma réputation, alors que ta vie sociale sera absolument fichue.
-Pourquoi tu fais tout ça Mark ? Qu'est-ce que ça t'apporte ?

Elle m'observe un instant, sans avoir l'air vraiment énervée, ni même triste. Juste curieuse. Avide de savoir ce qui me pousse à la torturer comme je le fais. Si seulement elle avait une infime idée de mes réelles motivations, elle saurait que je ne lui ferais aucun mal. Mais c'est comme ça, elle ne doit rien savoir, ni personne d'autre d'ailleurs. Après être restée un moment à m'observer, elle finit par soupirer, vaincue.

-Très bien, qu'est-ce que tu me réserves comme épreuve ?
-Une épreuve ? Qui a parlé d'épreuve ? Je te parle d'un gage, pas d'un stupide rite de passage.
-Alors quel sera mon gage ?, répète-t-elle en levant les yeux au ciel.

Je souris malgré moi, plutôt fier de mon petit effet. Elle me mange dans la main, exactement comme Owen l'avait prédit. Je lui tends une main qu'elle hésite à prendre, avant de faire face et de l'attraper d'un geste brusque.

-Alors Bartholomew, j'attends.
-Ce n'est pas compliqué. Si tu veux que j'oublie notre baiser torride de l'autre jour, il va te falloir une douche froide. Très froide, si tu vois ce que je veux dire...
-Non, murmure-t-elle, tu ne vas pas...
-Oh si. Tu vas aller faire un plongeon du côté de nos amies les sirènes !
338 mots selon word :)
Image

I realized the only thing that matters is that is that you - you make me happier than I ever thought I could be. And if you let me, I will spend the rest of my life trying to make you feel the same way.

Avatar de l’utilisateur
Dedellia
Bulle de douceur
Messages : 2962
Inscription : 21 oct. 2012 - 19:13

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Dedellia » 05 mars 2014 - 00:52

314 mots
— Alors...

— Alors quoi ?

La première qui avait parlé eut un petit rire, elle semblait bien s'amuser. De même qu'une fille qui brune qui n'avait pas encore parlée. L'autre avait plutôt l'air appréhensive.

— Comme tu n'as pas respecté le serment que nous avions conclu toutes les trois plus tôt dans l'année... poursuivit la blonde à l'air amusée.

La blonde à lunette eut l'air encore plus ennuyée.

— J'avais demandé une exemption !

— Qui a été refusée, Amé, je te le rappelle réfuta la brune.

— Comme je le disais, repris la blonde, tu n'as pas respecté le serment qui stipulait que si l'une de nous trois demandait à quelqu'un de l'accompagner au bal les deux autres devaient le faire. Grisel l'a demandé à son meilleur ami d'enfance.

— Donc, toutes les deux, vous deviez demander à quelqu'un, continua Griselda. Ginn a demandé à Walter de l'accompagner et toi... À qui déjà tu l'as demandé ?

— Personne...

—Ah ha ! Elle avoue son crime ! cria Virginie.

— N'exagérons rien... Je n'ai pas brisé de loi quand même...

Mais un serment sacré, donc nous avons discuté et avons pris la décision de te donner un gage.

Les deux complices se regardèrent et sourirent d'un air complice.

— Tu devras... commença la première.

— Aller envoyer un message...

— À Rémi.

— Tu sais celui que tu apprécies beaucoup ?

La fautive fronça les sourcils redoutant ce qui allait venir.

— Et tu devras lui déclarer ta flamme.


La concernée fut trop stupéfiée pour parler.

— Mais tu peux aussi lui dire par téléphone ou en face...

Le ton de Griselda devint soudain beaucoup plus taquin.

— Il est dans le salon en bas.

Amélie pâlit soudainement, puis pris une inspiration pour se donner du courage.

— Bon, mieux vaut y aller tout de suite avant que vous ne décidiez quelque chose de pire.

Amélie jeta un regard noir à ces deux amies et descendit les marches pour se rendre dans le salon.



Image
:boing: :boing: :boing:

Avatar de l’utilisateur
Mikoshiba
Responsable des Transports Magiques
Messages : 2921
Inscription : 12 févr. 2014 - 19:49

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Mikoshiba » 05 mars 2014 - 00:59

Comme toujours, Lily et Sean jouent dans le jardin. On entend parfois des cris, souvent des éclats de rire. C'est quand on n'entend plus rien qu'il faut se poser des questions. C'est la règle numéro un : Lily et Sean sont tout sauf silencieux. Même quand ils faisaient leur sieste, chacun dans leur chambre, chacun chez soi, ils arrivaient quand même à faire du bruit.
La belle époque où l'on pouvait encore espérer quelques minutes de calme.
Toujours en train de courir partout, de tout déménager, de rire, de sauter : le monde entier est leur terrain de jeu. Heureusement, pour l'instant, le monde entier se résume pour eux à nos deux maisons et aux trois arbres plantés derrière. Gare pour plus tard.
"Deux enfants uniques" me disait hier Margaret en soupirant.
"Comme si nos nerfs auraient pu en supporter d'autres"

J'aurais adoré être à la place de Lily. Ma fille a la vie dont j'ai toujours rêvé étant enfant. Une vie de jeux, de rires, de bagarres et de cookies de Margaret (même si j'ignorais jusqu'à leur existence il y a de ça sept ans). J'aurais adoré avoir un meilleur ami pour pouvoir tout dire, tout raconter, tout partager, ne jamais être seule. C'est dingue, mais voir Lily aussi joyeuse me rend heureuse, comme si je ressentais toutes ses émotions...

"J'te parie que t'es pas cap de manger ce vers de terre en entier"
"Et ben moi j'te parie que si"
"Ha ouais, prouve-le alors !"
Silence
"Tu l'as pas fini, t'as un gage ! Tu dois faire trois fois le tour de la maison en marchant à l'envers !"

MAIS QU'EST-CE QU'ILS SONT ENCORE EN TRAIN DE FAIRE CES DEUX LÀ ?!
On peut même plus faire confiance au bruit.
Environ 307 mots
Image
Sexy free and single I'm ready to bingo

Avatar de l’utilisateur
Yoguany
Stagiaire chez W&W
Messages : 807
Inscription : 09 août 2010 - 21:18

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Yoguany » 05 mars 2014 - 01:06

Petite entorse au texte que j'ai commencé il y a trois jours. Comme le coup du gage marche moyen avec ce type, autant faire tout autre chose ^^.
Voici donc 252 mots d'un truc complètement fait à l'arrache mais qui au moins contient un gage :mrgreen:
« Mais fous-moi la paix !
- Allez, allez, steuplait, steuplait !!!
- Mais tu vas me lâcher, oui !
- Faut que tu m’en donne un !
- Bordel, je vais finir par te casser la gueule si tu ne lâche pas ma jambe ! Mais bordel, fous le camp !
- Non ! Tu pige pas ! Tu dois m’en donner un ! J’ai perdu à la loyal, on a parié, tu dois me filer un gage.
- Mais punaise, je déconnais, ok ? Sérieux, je t’ai fait le coup du « Pile, je gagne ; Face, tu perds. » J’arrive même pas à croire que tu sois suffisamment débile pour tomber dans le panneau.
- Je m’en bats les steaks ! Tu dois me filer un gage, bon sang !
- T’es complètement cramé, ma parole !
- Ca va me rendre fou. Tu ne sais donc pas que je suis gagurodéfaitiophobe.
- Gagu… Quoi ?
- J’ai la peur de ne pas réussir à relever un gage.
- Non, sérieux, tu viens de l’inventer là ?
- Allez ! Dis-moi quoi faire et je te fous la paix. Promis, juré, craché, ma grand-mère au bordel si je mens.
- D’accord, d’accord, d’accord !!! Tu veux un gage, c’est bien ça ? Je t’ordonne de montrer et descendre quarante deux fois la Tour Eiffel sur les mains. Là, ça te suffit ?
-…
- Euh… Ca va ?
- Banzai !!! C’est partie, mon kiki !
- Complètement con…
>>>Les Sélections Flamboyantes<<<
Votez pour vos histoires favorites autour de l'Histoire !

Le Héron fête ses cinq ans !!!!

Et il n'attend plus que vous ![/center]

Avatar de l’utilisateur
Kathleen
Vigile à baguette du Ministère
Messages : 1886
Inscription : 25 mars 2009 - 15:22

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Kathleen » 05 mars 2014 - 01:51

256 mots
Severus contempla sa meilleure amie en haussant un sourcil.

- Que veux-tu dire exactement par gage ?

Après un ridicule pari sur le succès d’une préparation de potion particulièrement compliquée, Lily, la grande gagnante, venait de signifier à son meilleur ami Severus Rogue qu’il lui devait un gage pour avoir perdu, et que c’était à elle de choisir ce que ce serait. Severus était particulièrement méfiant et il avait ses raisons. Son amie était douée d’une grande imagination et il y avait fort à parier que le résultat de son pari ne serait pas agréable pour lui. Ou en tout cas, pas vraiment particulièrement plaisant à faire. Mais il savait qu’il n’aurait probablement pas le choix.

- Tu vas devoir dire un mot gentil à James Potter.
- Quoi ?

Le jeune Serpentard s’étrangla en entendant le défi. Il n’était pas question qu’il dise quoi que ce fût à James Potter Il allait le signifier à Lily quand il croisa son petit regard malicieux, celui qu’elle lui faisait quand elle avait une idée en tête dont on ne pourrait la déloger. Vaincu, il se décida à faire ce que son amie lui demandait et partit en sa compagnie à la recherche de James. Et quand il le trouva en compagnie des habituels Maraudeurs, il n’attendit pas pour la première pique et lança :

- Bravo pour le dernier match Potter ! Excellent jeu !

Puis il s’enfuit avec toute la fierté dont il était capable sous les regards effarés des Maraudeurs et celui, hilare, de Lily.
Image

Avatar de l’utilisateur
LilTangerine
Pilote du Magicobus
Messages : 1462
Inscription : 21 mai 2012 - 18:32

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par LilTangerine » 05 mars 2014 - 01:51


C'était juste une soirée comme les autres. Les Gryffondor venaient de gagner la coupe de Quidditch et James Potter, leur capitaine, était acclamé comme un héros. Comme toujours, ronchonna intérieurement Lily. C'était Mary qui avait insisté pour qu'elles viennent ici, parce que c'était la dernière fois, à son avis, qu'elles auraient réellement l'occasion de s'amuser. "Tu comprends, avait-elle dit, l'an prochain, on aura les ASPICs à réviser. Regarde toi, tu es déjà en train de stresser!"
Lily avait fini par se plier à ses arguments et accepter, bien contre son gré, de participer à la petite fête que donnait l'équipe de Quidditch.

Seulement, l'heure tournait, et il était déjà bientôt minuit que Lily était toujours assise à ronchonner dans son coin et à éviter tout contact possible. Et elle commençait à sérieusement s'ennuyer. Mary avait bien tenté de la traîner sur la piste de danse improvisée, mais rien à faire, elle ne voulait pas bouger de son fauteuil.

Soudain, Sirius et Remus se levèrent et firent partir tous ceux qui n'avaient pas 16 ans, parce que "l'heure, c'est l'heure, les enfants, il est temps d'aller vous coucher, vous pourrez participer l'an prochain!". Comme par magie, des bouteilles de Whisky Pur-Feu sortirent de toutes parts et bientôt tout le monde se retrouva avec un verre d'alcool à la main. Même Lily, qui pour une fois n'avait pas protesté. Les sixième et septième année qui étaient restés formèrent un cercle, et elle compris à peu près à ce moment là que les ennuis commençaient.

- Allez, Lily, viens avec nous!

Elle déplia les jambes hors du fauteuil et s'assit à côté de Mary, qui lui adressa un sourire de vainqueur. Tant qu'à bien faire, autant s'y donner à fond, songea Lily en avalant une grande gorgée d'alcool, qui lui piqua désagréablement la gorge.

Sirius observa successivement James et elle, puis posa une bouteille vide au milieu du cercle et la fit tourner. Le goulot se tourna vers Remus et Lily poussa un soupir de soulagement. Elle échappait au jeu pour le premier tour.

- Alors, Lunard, fit Sirius avec un petit sourire, action ou vérité?

- Vérité, s'empressa t-il de répondre.

- Quand es-tu sorti avec une fille pour la dernière fois?

- Il y a six mois.

Sirius sembla satisfait de sa réponse et son ami fit tourner la bouteille à son tour. Pour le moment, Lily croisait les doigts. Pourvu que ça ne tombe pas sur elle!
Mais non, c'était à une septième année de devoir choisir entre action et vérité. Elle eut pour défi d'embrasser le plus beau garçon de la pièce et, rougissante, préféra avaler son verre cul-sec.

La bouteille tourna encore de nombreuses fois et Lily n'en croyait pas sa chance incommensurable. Pour une fois qu'elle était épargnée! Encore une petite demi-heure et ils seraient tous suffisamment imbibés pour qu'elle puisse s'éclipser discrètement. Et là, Potter fit tourner la bouteille et comme par hasard, elle pointait dans sa direction. Il devait lui avoir jeté un sort, il n'y avait pas d'autre solution!

- Lily, action ou vérité?

Elle le jugea un instant du regard. Vérité, il pouvait lui demander tout et n'importe quoi. Action, si elle n'avait pas envie de la réaliser, elle n'aurait qu'à descendre son verre d'un trait.

- Action.

Il jubilait. Ca se voyait dans son regard. Peut-être que c'était une mauvaise idée, finalement...

- Embrasse-moi.

Evidemment, un classique. Lily but son verre cul-sec, parce qu'il en était évidemment hors de question. Sa tête commençait à lui faire tout drôle. Foutu Potter et foutu jeu.

- Alors comme ça, la grande et brave Lily Evans n'a pas le courage de relever mon défi? Ou peut-être que tu ne sais pas comment faire?

Son ton moqueur l'énerva un peu plus. Qu'est-ce qu'il avait, lui aussi? Il était en manque? Son fan-club ne lui suffisait plus, il fallait qu'en plus de la harceler, il vienne lui demander de faire des trucs stupides sous prétexte d'un défi? Et il croyait qu'elle n'en était pas capable, en plus? Lily traversa la pièce, passablement agacée, et planta ses lèvres sur celles de James Potter. Puis lui colla une baffe pour faire bonne mesure.
694 mots, c'est dire si ça m'inspire ce défi! :mrgreen:
Image
"But I don't want comfort. I want poetry. I want danger. I want freedom. I want goodness. I want sin." - Aldous Huxley

Avatar de l’utilisateur
Rödrav
Membre de l'Armée de Dumbledore
Messages : 437
Inscription : 21 juil. 2009 - 12:28

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Rödrav » 05 mars 2014 - 02:45

316 mots d'un OS de 1098 mots que j'ai écrit ce soir. Je suis productive \o/
Roxanne resta un moment silencieuse, réfléchissant à la question qu’elle pourrait poser à Albus. Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle eut une idée.

— Albus... De qui étais-tu amoureux avant de rencontrer notre préfète des lions préférée ?

Maxine fusilla son amie du regard, autant pour le surnom que pour la question gênante. Albus resta silencieux un moment, et songea à la tête que ferait la jeune fille s’il répondait. Connaissant son tempérament de feu, elle était bien capable d’aller mettre son poing dans la figure de Sophie. Qui n’y était pour rien et n’avait jamais partagé ses sentiments, soit dit en passant. Il hésita puis répondit finalement.

— Je suis pour la paix des ménages. File-moi plutôt un gage, maudite vipère !
— Très bien. Va donc me chercher une bièraubeurre.

Albus se redressa et jeta un œil torve à sa cousine. Il n’espérait pas s’en tirer à si bon compte. Un sourire malicieux étira les lèvres de la Serpentard.

— Mais vas-y en marchant sur les mains !


Maxine éclata de rire, ayant déjà oublié la raison du gage de son petit-ami. Celui-ci se renfrogna, tira la langue à Roxanne et se mit à genoux pour tenter de tenir sur les mains. La quantité d’alcool dans ses veines n’aidant pas, il dut s’y reprendre à plusieurs fois avant de trouver un semblant d’équilibre. Il avança alors précautionneusement sa première main, et parvint à avancer de quelques mètres avant de s’écraser dans un grand bruit, ce qui fit éclater de rire les deux adolescentes.

— Tu me le paieras, fichue Weasley ! râla-t-il.

Il reprit alors position et parvint jusqu’au stock de bièraubeurre. Il en prit trois, et retourna, sur ses pieds, jusqu’aux deux jeunes filles. Roxanne s’indigna.

— Tu triches !
— Pas du tout, gamine, la contra Albus. Tu as dit que je devais y aller en marchant sur les mains. Tu n’as rien précisé sur le retour.

Avatar de l’utilisateur
Vegeta
Merlin
Messages : 12484
Inscription : 25 févr. 2007 - 21:08

Re: [Validations] Combat à mort - III

Message par Vegeta » 05 mars 2014 - 03:51

Arthur arriva en gueulant. Tout juste rentré de campagne, il avait grand besoin de parler au seigneur Lancelot des résultats de la stratégie que celui-ci avait eu l’idée de mettre en place. Cela faisait une heure qu’il cherchait son chevalier dans tout le château sans succès. Quand il finit par trouver le fieffé coquin, celui-ci était accompagné de la reine Guenièvre et de sa maîtresse Demetra. Mais l’attitude du bel homme était tout simplement incroyable ! Il était aux prises avec un fou rire visiblement inextricable. Coupé dans sa diatribe, Arthur garda la bouche ouverte pendant quelques secondes avant de se reprendre.
- Mais qu’est-ce que vous foutez, bordel ? finit-il par s’exclamer.
Demetra lui sourit sans dire un mot. La reine Guenièvre rougit en tournant les yeux vers le nouveau venu tandis que le chevalier Lancelot essayait désespérément de se calmer. Demetra semblait la plus à même de répondre à la question mais soudain, de façon inexplicable, il lui sembla inconvenant de s’adresser à Demetra avant son épouse alors qu’il venait de rentrer. Le chevalier Lancelot aurait pu faire l’affaire, mais il semblait toujours incapable de parler, aussi il finit par se tourner vers la reine.
- Que vous arrive-t-il ? demanda-t-il en massant ses tempes par anticipation.
- Votre… Votre maîtresse… commença la reine Guenièvre en balbutiant.
- Quoi, ma maîtresse ? s’agaça le roi Arthur. Mais parlez enfin !
- J’ai reçu un gage de la part de votre épouse, c’est tout, soupira Demetra. Visiblement, c’est un gage très drôle aux yeux du seigneur Lancelot.
- Un gage très drôle ? répéta Arthur.
- Elle… elle… elle doit… commença Lancelot entre deux rires. Elle doit vous faire prendre un bain.

Arthur regarda Demetra, puis son épouse, puis Demetra, puis son épouse, puis Lancelot et resta silencieux, attendant la suite, qui allait être passionnante à n’en pas douter.
- Oh, ne faites pas cette tête, il faut bien vous laver de temps à autres, mon ami. Et comme vous ne voulez jamais vous laver avec moi, je me suis dit que votre maîtresse aurait plus de succès.
Désolée, je suis en train de me faire les premières saisons de Kaamelott et Demetra et Arthur passent leur temps dans la baignoire... Bref, 349 mots sur Word.
Image Image Image

Putain n'est pas une grossièreté, c'est un adjectif qualificatif.

Répondre

Revenir à « Archives »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités