[Film] Les Animaux Fantastiques

Discussions autour de l'univers étendu (Cursed Child, Pottermore, JKR, etc).
Avatar de l’utilisateur
Alrescha
Bureaucrate au Département de l'Artisanat Moldu
Messages : 2265
Inscription : 08 oct. 2015 - 16:09

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par Alrescha » 09 juin 2022 - 07:48

Merci la modé ^^ !

@AlbusDumbledore
Spoiler
Show
Oui, je parle de ce moment-là et un peu après quand Dumbledore repart seul sous la neige, mais remarque c'est peut-être la neige dans la nuit qui m'a davantage fait penser à Edward aux mains d'argent que la musique... :gne:
Merci pour tes explications. Ca fait très longtemps que j'ai lu les bouquins ^^
Image

Avatar de l’utilisateur
AA Guingois
Elève de troisième année
Messages : 63
Inscription : 06 déc. 2021 - 19:40

Re: [Film] Les Animaux Fantastiques

Message par AA Guingois » 09 juin 2022 - 17:35

AlbusDumbledore a écrit :
08 juin 2022 - 22:37
@Alrescha =>
Spoiler
Show
Concernant l'explication d'Ariana, j'ai au contraire trouver que le film n'apportait pas grand-chose. Dans le sens où d'accord, maintenant ça a été dit ouvertement ; mais pour moi, de ce qui avait été révélé dans tome 7, ça a toujours été une histoire dans ce style là, qui impliquait les trois garçons dans une dispute violente où les baguettes ont été sorties, où un Avada Kedavra (au minimum) a été lancé, et où Ariana s'est interposée et a pris "un sort perdu". Enfin bref, je sais pas, pour moi, ça m'avait toujours paru évident que ça c'était déroulé de cette façon. A la limite, le détail de savoir qu'au début, Albus et Aberlforth se disputaient seuls et que Gellert se fendait la poire dans son coin est nouveau ; et après coup, me paraît tout à fait IC. Mais ce n'est pas une révélation qui change foncièrement ma vision de l'événement.

De même que savoir qu'Ariana était une obscuriale devenait assez évident dès le premier film (cela avait même été discuté sur ce topic). A l'époque des bouquins, nous n'avions pas le nom, mais on était déjà plusieurs à avoir élaboré des théories allant dans ce sens, le film nous a juste donné le qualificatif "officiel" dans l'univers de Rowling.

Quant à la non-présence d'Ariana à Poudlard, là aussi, il me semblait que les livres avaient été à peu près clair sur le sujet, même si c'était un non-dit : du fait de sa condition, Kendra a décidé d'enfermer Ariana chez eux (ne la laissant sortir qu'en pleine nuit) et a donc, de toute évidence, renoncé à envoyer Ariana à Poudlard pour ces raisons. Si l'inscription à Poudlard est automatique à la naissance, rien ne précise dans les livres qu'y suivre l'éducation est obligatoire. Compte tenu que le statut d'obscuriale d'Ariana semble être un secret bien gardé, j'imagine que ni Poudlard ni le Ministère de la Magie ne sont allés voir du côté de Kendra pour lui imposer d'envoyer sa fille à Poudlard.
Ce que tu dis résume assez bien ce que je reproche à toutes les scènes qui tournent autour des "secrets" de Dumbledore : elles enfoncent des portes ouvertes. Les conversations entre Albus et Abelforth ne font que redire ce qu'on apprend dans Les Reliques de la Mort, avec éventuellement un ou deux détails de plus qui n'ont rien de primordial.
Spoiler
Show
Et le fait que Ariana était une obscuriale, on l'avait presque tous deviné après le premier Animaux Fantastiques, donc qui est tombé de sa chaise au moment où Albus le confirme dans le troisième ? Et le pire, c'est que ça ne change même pas les rapports que les personnages ont avec Croyance une fois qu'ils ont cette information en tête.
De même, je vois plusieurs membres ici avoir apprécié que
Spoiler
Show
Le troisième film confirme explicitement l'amour de Dumbledore pour Grindelwald, ce qui n'était pas le cas dans les précédents volets. Chose que je respecte, mais moi j'ai trouvé ça inutile et complètement lourd.

Déjà parce que ça fait 15 ans qu'on sait que Dumbledore était amoureux de Grindelwald, et même ceux qui n'ont ni lu les livres ni eut connaissance de la déclaration de Rowling l'ont compris dans le deuxième film. Et aussi parce que trop expliciter certaines informations leur fait perdre énormément de saveur. La devise du cinéma c'est "show, don't tell". Les révélations et le développement de personnage fonctionnent beaucoup mieux à l'écran quand on ne le formule pas à haute voix. Or ce film ne fait que ça : dire, parler, expliciter. Je sais que les films HP ont toujours été des films assez verbeux, mais les Animaux Fantastiques 3 parlent pour ne rien dire.

Pour le coup j'ai largement préféré la façon dont Les Crimes de Grindelwald avaient traité la relation entre Dumbledore et Grindelwald : par la suggestion. Avec les visions dans le miroir du Riséd, ou cet échange entre Dumbledore et le ministre de l'Intérieur (me rappelle pas son vrai titre):
"- Avec Grindelwald vous étiez aussi proches que des frères, n'est-ce pas ?
- Nous étions plus proches que des frères."

Ce dialogue a largement plus d'élégance que la grosse pancarte brandie par Dumbledore : "Je t'ai suivi pcq j'étais amoureux de toi #keurkeurlove", franchement.
Bref, ce film aurait dû s'appeler Les Secrets de Polichinelle...
Si vous n'allez pas lire Lettockar, c'est que vous en êtes un.

Image

Répondre

Revenir à « L'Allée des Embrumes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités